Rock n'roll

Etymologiquement, « Rock’n Roll » signifie « balance et roule ». Mais c’est avant tout le plus grand phénomène de culture populaire de notre temps, un raz de marée planétaire. Pendant les années cinquante, le Rock’n’roll est à la fois une musique (Elvis Presley, Eddy Mitchell, Bill Haley avec rock around the clock …) et une danse indémodable, internationale, et parmi les plus pratiquées.

La manière de danser le Rock ‘n Roll la plus pratiquée en France est basée sur une rythmique à 6 temps. Il existe de nombreuses variations du pas de base : ce sont les jeux de jambes. Les passes aussi sont indénombrables et chaque danseur en connaît un nombre plus ou moins important selon son niveau.

Le terme « six temps » correspond à six temps musicaux mais comporte huit appuis. En effet, les appuis se comptent ainsi : « un, deux, trois et quatre, cinq et six ». Chaque mot (y compris les deux « et ») correspond à un appui. Cela dit, ceux-ci sont exécutés rapidement (ils tombent entre deux temps, au milieu ou aux 2/3 suivant le type de musique) et ces huit appuis correspondent donc à six temps musicaux.

Parmi ces 6 temps, les deux premiers sont traditionnellement utilisés comme amorce. Le léger recul simultané du couple va créer dans la connexion une tension créant un effet ressort permettant l’exécution des figures. Les quatre temps suivants (3 et 4, 5 et 6) sont les temps utilisés pour le déplacement de la cavalière. Bien que la plupart des passes se fassent en 6 temps, il est possible de combiner certaines passes afin d’obtenir des passes de 8, 10, voire 12 temps.

Les commentaires sont fermés