Valse

Populaire ou de société, la valse est une danse généralement écrite sur une mesure 3/4, prise parfois à la noire (valse lente à trois temps binaires) ou le plus souvent à la blanche pointée (à la mesure, à un temps ternaire) cadençant son fameux rythme binaire et dans laquelle le couple enlacé se déplace sur la piste en tournant sur lui-même.

La valse vient de l’allemand « Walzer » qui signifie « tourner en cercle ». La valse a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1780 à Vienne et s’est ensuite répandue en Occident.
Certains supposent que la valse a pour origine des danses populaires en Allemagne ou en Autriche. Certaines remontent jusqu’au 14ème. C’est en Haute Bavière, au Tyrol, en Haute Carniole (Oberkrain, Slovénie), que la valse traditionnelle est jouée, et également en Suisse alémanique (même par les jeunes génération).
Elles se sont développées en opposition aux danses de cour dansées en Autriche ou dans les principautés allemandes. Ces danses de cour, telles que le menuet, étaient très formelles sous l’influence de la cour française de Versailles.

Valse à droite et valse à gauche
On peut danser la valse à droite (le couple danse dans le sens des aiguilles d’une montre) ou la valse à gauche. La valse à droite (resp. valse à gauche) est également appelée tour à droite (resp. tour à gauche).
Le tour à droite est plus facile à pratiquer que le tour à gauche pour la raison suivante :

  • Le danseur guide le couple avec son bassin, mais aussi avec son bras. La majorité des personnes étant droitières, il a été convenu que le danseur enlace la danseuse avec son bras droit dans le dos pour la guider.
  • Dès lors, il est plus facile au danseur de faire pivoter le couple vers la droite dans un mouvement de déroulé. Alors qu’un pivot vers la gauche nécessite un mouvement d’enroulé où les corps des deux danseurs sont un obstacle.

Toutefois et bien qu’il s’agisse de la forme la plus courante, le tour de valse n’est pas la seule existante, il est possible de trouver dans certaines valses chorégraphiées des formes telles que des grands-jetés, des véroniques (passage de la danseuse sous le bras du danseur) ou encore des sauts …

La valse musette
Danse apparue en France à la fin du 19ème, suivie de peu par la java, qui lui est proche. Ces deux danses sont plus rapides que la valse « classique ».
La forme la plus aboutie et la plus originale de valse musette est la toupie.

La valse viennoise et La valse lente ou anglaise : voir rubrique Autres et standards.

Les commentaires sont fermés